Juan Urteaga Loidi

Organosantamaria-JuanUrteagaLoidi

Organiste et compositeur, né à Balmaseda (Bizkaia ) en 1914 et mort à Saint Sebastien, le 3 Janvier 1990.

Influencé par la figure de son père Luis Urteaga Iturrioz il part s’installer à Paris en 1934, où il étudie l’orgue avec M. Dupré. Encouragé par la reprise de l’activité choralistique, et après l’accueil enthousiaste donné à son initiative de créer des chœurs pour chanter aux messes Santa Maria, il fonde en 1940 à Saint Sébastien la Schola Cantorum.

Son activité dans le domaine de la musique chorale ne se limite pas à la direction puisqu’il continue d’approfondir l’étude des œuvres musicales et prépare des répertoires musicaux, obtenant ainsi de grands résultats dans la direction, non seulement « a capella », mais aussi avec orchestre et soliste. Il a également été directeur du chœur Easo, Donosti Ereski, et entre 1955 et 1957 directeur du Chœur national de la République dominicaine.

Il a également travaillé à perfectionner, grâce à ses arrangements, de nombreuses chansons basques et motetes, ceux –là étant avec les messes en basque et la messe des corsaires basques ses réalisations les plus importantes dans ce domaine. Il réalise cette œuvre en collaboration avec le diocèse de Gipuzkoa et l’église de San Juan de Luz.

L’activité musicale de Juan Urteaga est également remarquable en tant qu’organiste . En 1940, il est nommé organiste de Santa Maria. Depuis lors, il s’est illustré par ses accompagnements de chants grégoriens et chants religieux choraux, comme par exemple les offertoires qui ont supposé une nouveauté au cours des grandes messes de la dite église. Il a également été organiste le temps qu’il vécu à San Juan de Luz.

Il faut également souligner son activité comme professeur de musique au Conservatoire de Saint Sébastien. Il a été critique musical pour le journal « Deia ». Il a conservé très longtemps ses liens avec Iparralde ( le Pays Basque Nord), collaborant aux journées musicales d’été et travaillant sur les fichiers de musique grégorienne dans le monastère de Belloc.

En 1977, il reçoit la médaille de la ville de Saint Jean de Luz. Toutes ces caractéristiques font de Juan Urteaga un personnage clef dans l’histoire musicale du Pays basque. Son travail a constitué une avancée importante dans le domaine de la musique religieuse, à laquelle il a consacré toute sa vie.

Le 2 Avril 1989, un hommage a été rendu à ce grand musicien de Saint-Sébastien. Cette manifestation a réuni les chorales qu’il a dirigé, Donosti Ereski et Easo , et qu’il a fondé, La Schola cantorum. L’hommage a eu lieu au Théâtre Victoria Eugenia, avec l’aide de Juan Urteaga lui-même, qui a reçu pour l’occasion l’accueil chaleureux et les souvenirs de divers organismes musicaux et officiels .